IBM construit les premiers ordinateurs quantiques universels pour les entreprises et la science
IBM construit les premiers ordinateurs quantiques universels pour les entreprises et la science

IBM (NYSE: IBM) a annoncé aujourd’hui une initiative de premier plan visant à concevoir des systèmes informatiques quantiques universels disponibles sur le marché. Les systèmes et services quantiques “IBM Q” seront mis à disposition via la plate-forme Cloud d’IBM.Les technologies qui fonctionnent actuellement sur des ordinateurs classiques, telles que Watson, peuvent aider à trouver des modèles et des informations enfouis dans de vastes quantités de données existantes. Quant aux ordinateurs quantiques, ils fourniront des solutions à des problèmes importants pour lesquels les modèles ne peuvent pas être identifiés parce que les données n’existent pas et les possibilités que vous devez explorer pour obtenir la réponse sont trop énormes pour être traitées par des ordinateurs classiques.

IBM annonce également aujourd’hui :

  • Le lancement d’une nouvelle API (Application Program Interface : interface de programmation) pour l’IBM Quantum Experience qui permet aux développeurs et aux programmeurs de commencer à concevoir des interfaces entre l’ordinateur quantique de cinq bits quantiques (qubit) disponible dans le Cloud et des ordinateurs classiques, sans avoir besoin d’une connaissance profonde en physique quantique.
  • La sortie d’un simulateur amélioré sur l’IBM Quantum Experience qui peut modéliser des circuits jusqu’à 20 qubits. Au cours du premier semestre 2017, IBM prévoit de lancer un SDK (Software Development Kit : kit de développement logiciel) complet sur l’IBM Quantum Experience pour permettre aux utilisateurs de concevoir des applications quantiques et des programmes logiciels simples.

 

L’IBM Quantum Experience permet à quiconque de se connecter au processeur quantique d’IBM via le Cloud d’IBM, d’exécuter des algorithmes et des expériences, de travailler avec des bits quantiques individuels et d’explorer des tutoriels et des simulations autour de ce qui pourrait être possible avec l’informatique quantique.

 

IBM a l’intention de concevoir des systèmes IBM Q pour étendre le domaine d’application du calcul quantique. Une métrique clé sera la puissance d’un ordinateur quantique exprimée par le «volume quantique», qui comprend le nombre de qubits, la qualité des opérations quantiques, la connectivité qubit et le parallélisme. Dans un premier temps, pour accroître le volume quantique, IBM a pour objectif de concevoir des systèmes IBM disponibles sur le marché avec ~ 50 qubits dans les prochaines années afin de démontrer des capacités au-delà des systèmes classiques actuels et envisage de collaborer avec des partenaires clés de l’industrie pour développer des applications qui exploitent l’accélération quantique des systèmes.

 

Les applications futures de l’informatique quantique pourraient inclure :

 

  •  La découverte de médicaments et de matériaux : Détailler la complexité des interactions moléculaires et chimiques menant à la découverte de nouveaux médicaments et de nouveaux matériaux ;

 

  • La chaîne d’approvisionnement et la logistique : Trouver le chemin optimal à travers les systèmes globaux de systèmes pour une logistique et des chaînes d’approvisionnement ultra-efficaces, comme l’optimisation des opérations d’une flotte pour les livraisons pendant la période des Fêtes ;

 

  • Les services financiers : Trouver de nouvelles façons de modéliser les données financières et d’isoler les principaux facteurs de risques globaux pour faire de meilleurs investissements ;

 

  • L’intelligence artificielle : Rendre les facettes de l’intelligence artificielle telles que le machine learning beaucoup plus puissantes lorsque les ensembles de données peuvent être trop volumineux comme la recherche d’images ou de vidéo.

 

  • La sécurité de Cloud : Rendre le Cloud Computing plus sécurisé en utilisant les lois de la physique quantique pour améliorer la sécurité des données privées.

 

Développement de l’écosystème IBM Q

 

IBM estime que la collaboration et l’engagement avec les développeurs, les programmeurs et les partenaires universitaires seront essentiels au développement et à l’évolution des systèmes informatiques quantiques d’IBM.

 

Depuis son lancement il y a moins d’un an, environ 40 000 utilisateurs ont effectué plus de 275 000 expériences sur l’IBM Quantum Experience. Il est devenu un outil de formation pour les scientifiques dans plus de 100 pays et, à ce jour, 15 articles de recherche de tiers ont été publiés sur arXiv et cinq ont été publiés dans des revues de premier plan basées sur des expériences exécutées sur la Quantum Experience.

 

En plus de travailler avec des développeurs et des universités, IBM s’est engagé avec des partenaires industriels afin d’explorer les applications potentielles des ordinateurs quantiques. Toute organisation intéressée pour collaborer afin d’explorer des applications quantiques peut demander une adhésion à l’IBM Research Frontiers Institute, un consortium qui développe et partage un portefeuille de technologies informatiques révolutionnaires et évalue leurs implications métier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here