Cyberattaque WannaCry: La piste nord-coréenne (presque) confirmée
Cyberattaque WannaCry: La piste nord-coréenne (presque) confirmée

Le groupe de pirates Lazarus, soupçonné d’entretenir des liens avec la Corée du Nord, est très probablement à l’origine de la cyber-attaque basée sur le virus WannaCry à l’échelle mondiale. Voilà ce qu’affirme l’éditeur américain de logiciels antivirus Symantec.

Ce “malware”, de type “rançongiciel” a infecté plus de 300.000 ordinateurs dans 150 pays depuis son lancement, détecté vendredi 12 mai 2017.

“Chaque fois que quelque chose d’étrange se produit, de façon stéréotypée, les Etats-Unis et les forces hostiles donnent le coup d’envoi d’une bruyante campagne anti-RPDC, qui fait délibérément un lien avec la RPDC”, a déclaré Rim In Ryong.

WannaCry fait des victimes au Maroc

L’usine de Renault au Maroc s’ajoute à la liste des entreprises touchées. L’unité de Tanger a ainsi perdu une journée de production, le samedi 13 mai 2017, soit l’équivalent de production d’environ un millier de véhicules.

Le logiciel WannaCry menace de bloquer les ordinateurs de ceux qui n’acceptent pas de payer une rançon de 3200 DH à 7000 DH dans un délai d’une semaine. La propagation de ce virus informatique a été stoppée grâce à l’initiative d’un blogueur britannique de 22 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here