Apple a renoncé à crypter iCloud suite aux pressions du FBI
Apple a renoncé à crypter iCloud suite aux pressions du FBI

Ces dernières années, Apple s’est positionné comme un défenseur de la vie privée. Pourtant, d’après un article publié par Reuters, la firme de Cupertino aurait abandonné un projet qui aurait permis aux utilisateurs de son stockage iCloud de chiffrer leurs données de bout en bout. Cela aurait permis de rendre toutes les informations comme les photos ou les contacts (théoriquement) impossibles à lire sur les serveurs d’Apple.

Cette marche arrière d’Apple intervient dans un contexte délicat pour Apple qui s’est récemment mis à dos le FBI pour avoir refusé d’insérer une porte dérobée dans sa plateforme iOS. En agissant de la sorte, le géant américain est allé à l’encontre de la requête ordonnée par le procureur américain William Barr pour débloquer deux iPhone utilisés par une personne suspectée de terrorisme dans une récente affaire de fusillade mortelle.

Cette annonce devrait quoi qu’il en soit ravir l’administration Trump qui a depuis quelques mois dans le viseur les fournisseurs technologiques. En juin dernier, une réflexion sur une loi a été discutée au sein du conseil de sécurité du président américain en vue d’interdire par ces entreprises l’utilisation d’algorithmes de chiffrement de bout en bout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.