Alliance entre PORTNET et le port de Huelva pour optimiser les chaînes maritimes portuaires
Alliance entre PORTNET et le port de Huelva pour optimiser les chaînes maritimes portuaires

Le port de Huelva, l’un des plus importants en Espagne, et le guichet unique national des procédures du commerce extérieur du Maroc (PORTNET) ont conclu, mercredi, un protocole d’action pour l’étude et le développement potentiel des processus de numérisation des chaînes maritimes portuaires.

L’objectif du protocole, signé par la présidente de l’Autorité portuaire de Huelva, Pilar Miranda, et le directeur général de PORTNET, Youssef Ahouzi, consiste à faciliter l’étude et le développement potentiel des processus de numérisation des chaînes maritimes portuaires entre l’Autorité Portuaire de Huelva (APH) et PORTNET pour connecter les systèmes informatiques des deux parties, à travers les interfaces télématiques appropriées, dans le but de dynamiser le commerce maritime international entre Huelva et le Maroc.

La coopération entre les deux parties vise à « contribuer à l’écosystème de l’innovation, en créant une véritable connexion technologique et maritime intégrée pour tous les acteurs impliqués dans la chaîne de valeur globale depuis et vers chaque pays, indique un communiqué de l’Autorité portuaire de Huelva (APH).

La présidente du port de Huelva a souligné que ce protocole d’action « pionnier » entre des entités espagnoles et marocaines est de nature –’’grâce à l’engagement de l’APH en faveur de la numérisation’’-, à faciliter le partage d’informations entre le port de Huelva et Portnet, et contribuer à améliorer les services dans le port pour le trafic entre les deux pays.

L’accord donnera un nouvel élan au commerce maritime international entre Huelva et le Maroc », a-t-elle ajouté.

En raison de la proximité géographique du Maroc, de la croissance « exponentielle » de son trafic de marchandises et des relations entre les deux pays, l’Autorité portuaire de Huelva a collaboré avec les administrations marocaines « pour renforcer les relations commerciales et logistiques » et ainsi « établir une autre porte d’entrée des produits marocains vers le reste de l’Europe et l’Amérique, et vice-versa », relève le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.