GOMYCODE continue son internationalisation et s’implante au Maroc
GOMYCODE continue son internationalisation et s’implante au Maroc

Après la station F à Paris et l’Algérie, GOMYCODE s’enrichit d’un nouveau Hakckerspace à Casablanca au Maroc.

GOMYCODE Maroc dispensera à partir du mois de janvier ses formations, entre cours en présentiel dans le Hackerspace ou en ligne, pour les plus grands mais aussi les plus jeunes.

“Nous avons les mêmes challenges en Tunisie et au Maroc. Il existe un vrai gap de skills entre ce que les entreprises demandent et ce que les universités offrent comme talents et métiers. Les deux pays ont également des taux de chômage des jeunes élevés. On travaille donc à réduire ce gap à travers notre modèle d’éducation pour former aux métiers de demain” assure Yahya Bouhlel, CEO de GOMYCODE.

Cette présence au Maroc intervient dans le cadre du processus d’expansion de la startup vers l’Afrique. Grâce à une levée de fonds de 850.000 dollars, en pré-série A, dans l’optique de continuer son expansion géographique mais aussi pour renforcer sa plateforme d’éducation technologique, GOMYCODE a précédemment ouvert ses portes en Algérie, avant de poursuivre donc aujourd’hui vers le Maroc, le Bahrain et l’Egypte.

GOMYCODE souhaite à terme, développer sa présence sur le marché africain et moyen-oriental, où 42% des métiers sont fortement impactés par la digitalisation et où 65% de la main d’œuvre n’a pas encore les compétences nécessaires en la matière.

Mieux encore, il existe aujourd’hui 400.000 offres d’emploi dans l’industrie digitale en Afrique et au Moyen-Orient à pourvoir.

D’ici 2030, l’African Venture & Startup Funding Report 2018 estime que le nombre de jeunes en Afrique augmentera de 42%. Cela représentera un marché de jeunes talents, pour la majorité non familière avec l’évolution digitale. Au total, ce marché concerne 1,2 milliard de personnes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.