Maroc Rentrée scolaire 2020-2021 : ce qu’il faut retenir de la déclaration de Saaid Amzazi
Maroc Rentrée scolaire 2020-2021 : ce qu’il faut retenir de la déclaration de Saaid Amzazi

Le retour à la scolarité se fera selon le calendrier préalablement fixé. La confirmation est faite par Saaid Amzazi qui, lors de son passage mercredi devant la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, a levé l’ambiguïté quant à un éventuel report de la rentrée scolaire.«Il n’y aura pas de report de la rentrée scolaire compte tenu de l’évolution imprévisible de la situation épidémiologique liée à la Covid-19».

Le ministre a dévoilé que trois modèles ont été préparés en prévision de la rentrée scolaire 2020-2021 en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique liée au Covid-19.

Le premier scénario prévoit l’adoption de l’enseignement présentiel à 100% en cas d’amélioration de la situation, alors que le deuxième concerne l’alternance entre l’enseignement présentiel et l’auto-enseignement en cas d’amélioration de la situation, avec la nécessité du respect des mesures préventives, a précisé le ministre.

Le troisième scénario porte sur le recours uniquement à l’enseignement à distance, si la situation épidémiologique s’aggravait.

Le ministère a annoncé via un communiqué une série de mesures visant à réduire les déplacements et à alléger la densité dans les établissements universitaires, et ce au regard de la situation épidémiologique du pays dont l’évolution est loin d’être rassurante.

Cet encadrement s’adresse aussi bien aux établissements de l’enseignement supérieur public qu’à ceux du privé, précise le ministère.

Pour ce qui est des mesures relatives à la clôture de l’année universitaire en cours, le département de l’enseignement supérieur a annoncé la date de la tenue des examens reportés de la session du printemps 2019-2020. Celle-ci a été fixée pour le début du mois de septembre.

Ces examens seront organisés à distance pour les établissements à accès limité. Par contre, les épreuves se dérouleront en présentiel pour les établissements à accès ouvert, tout en veillant à l’augmentation du nombre des centres d’examens et à leur rapprochement des étudiants.

S’agissant des mesures en rapport avec rentrée 2020-2021, le ministère a indiqué que les inscriptions sont déjà lancées à travers les plateformes électroniques des établissements universitaires et que l’opération se poursuivra progressivement selon le calendrier fixé par chaque institution, accompagnée d’une simplification des procédures.

Quant à la date de la prochaine rentrée, elle a été fixée à la mi-octobre 2020, sachant que les étudiants auront le choix entre le présentiel en groupes réduits, le distanciel, ou un mix des deux.

Pour ceux qui opteront pour l’enseignement présentiel, le ministère souligne qu’un ensemble de mesures préventives et de protection seront mises en place en coordination avec les autorités publiques compétentes, à savoir : le port du masque obligatoire pour tous à l’intérieur des espaces universitaires, l’instauration de la distanciation entre les étudiants à travers la réduction de leur nombre dans les salles de cours et les amphithéâtres, le lavage et la désinfection réguliers des mains ainsi que l’assainissement continue des espaces de formation et d’éducation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.