Airbus prend Siemens pour son avion numérique
Airbus prend Siemens pour son avion numérique

Siemens annonce qu’Airbus, l’un des principaux constructeurs aéronautiques, a choisi le logiciel de développement de systèmes électriques/électroniques (E/E) Capital™ (qui fait partie du portefeuille Xcelerator de Siemens) pour accélérer le développement de ses avions commerciaux.

La continuité numérique complète et l’adaptabilité offertes par la plateforme Capital ont joué un rôle-clé dans cette décision, en facilitant son intégration dans les services d’ingénierie d’Airbus. L’excellent soutien de Siemens ainsi que les ateliers techniques mis en œuvre vont permettre à l’avionneur d’accélérer la conception et l’adoption de nouveaux processus.

Capital permet de créer un véritable jumeau numérique des systèmes E/E ; ce jumeau est contrôlé par la configuration et s’appuie sur une continuité numérique complète tout au long du cycle de développement, de fabrication et d’exploitation des systèmes E/E. En outre, l’ouverture de l’architecture informatique et les intégrations multidomaines de Capital permettent une connexion facile à l’environnement de Lean PLM (Product Lifecycle Management, gestion du cycle de vie des produits) d’Airbus. Celles-ci constituent les fondations sur lesquelles l’équipe de développement internationale de l’avionneur s’appuie pour concevoir ses systèmes E/E et ses processus de fabrication de harnais électriques.

Les équipes E/E travailleront dans un environnement de conception hautement unifié qui permettra d’accélérer le développement des produits, d’optimiser la fabrication des systèmes électriques, d’améliorer la qualité des harnais électriques du premier coup et de faciliter l’intégration de la chaîne d’approvisionnement, afin de générer des innovations de conception, des harnais et de la documentation de maintenance optimisés sur le plan architectural.

« Capital permet aux clients d’établir une continuité numérique dans le domaine électrique afin de raccourcir le temps de développement et de réduire les coûts de façon importante », déclare Martin O’Brien, vice-président senior de la branche Systèmes électriques intégrés de Siemens. « Il change la donne dans un secteur qui cherche à se remettre rapidement de problèmes économiques sans précédent. En offrant aux entreprises de classe mondiale telles qu’Airbus les avantages d’un processus de développement basé sur des modèles, Capital les aide à réduire la complexité, à diminuer les risques et à booster leur productivité globale. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.