Lunettes intelligentes utilisées pour des opérations endovasculaires à Casablanca : une première réussie
Lunettes intelligentes utilisées pour des opérations endovasculaires à Casablanca : une première réussie

Des opérations endovasculaires inédites au Maroc ont été effectuées, jeudi 19 janvier, dans une clinique de Casablanca, à l’aide de lunettes intelligentes permettant une réalité augmentée.

La nouvelle technologie de chirurgie endovasculaire à l’aide de smart lunettes permet d’intégrer des éléments virtuels en 3D (en temps réel) pour combiner le virtuel et le réel et donner la possibilité aux chirurgiens de visualiser des images de radiologie à l’intérieur de ces lunettes et devenir ainsi complètement indépendant de l’écran fixe.

Ces lunettes intelligentes, inventées par le professeur Claude Mialhe, ancien directeur du centre cardiothoracique de Monaco, permettent une augmentation réelle des capacités des chirurgiens.

À cette occasion, le directeur du centre où cette technologie a été appliquée, Dr. Jirari, s’est félicité : « Le Maroc a ouvert les portes à ce génie de la chirurgie parce qu’il a des ingénieurs extrêmement compétents qui ont travaillé directement avec le docteur Claude Mialhe », notant que l’inventeur a choisi ce centre de référence pour continuer à développer ces lunettes.

Et de poursuivre : « Aujourd’hui, c’est une journée particulière, parce qu’on va faire opérer plusieurs patients dans différents endroits du corps humain grâce à ces lunettes qui vont augmenter nos capacités en termes de chirurgie et de visualisation de l’espace ».

Selon l’auteur de cette invention, les lunettes permettent aussi de réaliser des interventions sans écran fixe, autrement dit l’holographie interventionnelle ou la possibilité de réaliser des interventions en ayant comme image de référence les hologrammes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.