Maroc : Augmentation alarmante des faillites d'entreprises
Maroc : Augmentation alarmante des faillites d'entreprises

Le nombre d’entreprises défaillantes au Maroc s’est établi à 12.397 en 2022, en hausse de 17,4% par rapport à l’année 2021 ressort-il d’une étude réalisée par le cabinet Inforisk.

Inforisk indique que par catégorie, 99,2% de ces défaillances concernent les très petites entreprises (TPE), alors que les petites et moyennes entreprises (PME) représentent 0,7% et les grandes entreprises (GE) 0,1%. La même source fait remarquer que la hausse des défaillances s’explique en partie par la faible utilisation de la procédure de sauvegarde (à peine 27 en 2022), ajoutant que les entreprises marocaines sont encore faiblement averties des mesures préventives existantes. On apprend que la part des procédures de sauvegarde dans les défaillances en 2022 représente 0,25%, celle des redressements judiciaires est à 0,06%, tandis que la part des liquidations judiciaires, dissolutions, radiations et cessations dans les défaillances représente 99,69%.

Force est de noter que par ville, l’Axe Casablanca-Rabat-Tanger est concerné par près de la moitié des défaillances (41%), devant Marrakech (7%), Fès (6%) et Agadir (4%). De même, 33% des entreprises défaillantes opèrent dans le secteur du commerce, 21% dans l’immobilier, 15% dans le Bâtiment et Travaux publics (BTP) et 8% dans le Transport. Inforisk souligne qu’en 2022, pour une société défaillante, il y avait 4 sociétés créées, ajoutant que les créations d’entreprises PM ont fortement baissé en comparaison de 2021, et que le rythme de progression des défaillances a été plus important.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.