Maroc : Fin des services pour la plateforme IPTV Electro TV
Maroc : Fin des services pour la plateforme IPTV Electro TV

L’Alliance for Creativity and Entertainment (ACE), une coalition mondiale d’acteurs de l’industrie audiovisuelle luttant contre le piratage de contenus, vient d’annoncer ce lundi la fermeture des activités de la plateforme pirate Electro TV Sat, basée au Maroc.

L’arrêt d’un service IPTV au Maroc est une première dans le pays, annonce le Groupe CANAL+, ce lundi 18 octobre 2021, dans un communiqué. «Cela constitue un véritable tournant dans la lutte contre le piratage audiovisuel au Maghreb et ajoute à la pression légale contre les opérateurs pirates tant au Maroc que dans l’ensemble de la région», poursuit la même source.

“Le vol de contenu en ligne est la plus grande menace pour la communauté créative mondiale. La fermeture d’Electro TV Sat en Afrique du Nord est une démonstration solide de l’impact que les capacités mondiales d’enquête et d’application de la loi d’ACE peuvent avoir sur la réduction de cette menace”, a déclaré Jan van Voorn, vice-président exécutif et responsable de la protection mondiale du contenu pour la Motion Picture Association, cité par le même communiqué.

Le Groupe CANAL+ explique qu’en tant qu’opérateur de service d’IPTV illégal et revendeur de dispositifs illégaux de diffusion de contenu audiovisuel, Electro TV Sat s’adressait essentiellement à un public francophone (90.000 visiteurs par mois) depuis son lancement en avril 2020.

«Permettant l’accès illégal à 6.000 chaînes et 200.000 films et séries, l’impunité de l’activité d’Electro TV Sat était particulièrement préjudiciable pour le Groupe CANAL+, ainsi que pour l’ensemble des ayants droits audiovisuels et sportifs», ajoute le groupe français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.